dimanche 5 octobre 2014

révolution des parapluies ou révolution pivoine

On se demande que penser de la révolution des parapluies : c'est peut-être le premier acte de la révolution pivoine.
 
La minorité riche et favorisée d'un pays se révolte rarement spontanément. La prospérité et la liberté de Hong Kong ne sont menacées ni par l'économie de Shangaï ni par la politique de Pékin. Cependant selon Robert Work, sous-secrétaire à la Défense des Etats-Unis d'Amérique, "la Chine et la Russie veulent modifier l'ordre mondial établi il y a 70 ans" et les Etats-Unis éviteront aussi longtemps que possible le "recours à la force militaire" contre cette intention sino-russe (déclaration du 30 septembre 2014).
 
En étudiant les possibilités stratégiques des Etats-Unis on voit qu'ils se préparent certes à attaquer militairement la Russie (ou à le faire faire par leurs supplétifs uniopéens), mais on peut deviner aussi que face à la Chine ils s'apprêtent plutôt à lui couper ses voies d'approvisionnement maritimes (détroits de Malacca puis Sonde et Lombok), puis à saper sa future crédibilité monétaire (on y reviendra).
 
Cela n'empêche pas une opération Otpor, qui a peut-être commencé à Hong Kong.

Aucun commentaire:

ces mercenaires français rappelés du Levant

La presse française diffuse depuis quelques semaines une campagne de communication criminelle. La profusion et la simultanéité de la paru...