lundi 11 août 2014

SS-21

Le SS-21 ou OTR Totchka, comparable (en mieux) au Pluton français, est un missile balistique sol-sol de courte portée (70 à 120 km selon les versions) portant une ogive de 482 kg, qui peut être chimique, nucléaire ou conventionnelle, et dans ce cas à fragmentation.
 
Jusqu'à présent ceux que la junte kiévienne a utilisés contre la population civile de Donetsk (au moins trois les 28 et 29 juillet selon les Etats-Unis plus peut-être d'autres ce week-end selon la résistance) ont connu un dysfonctionnement et n'ont explosé qu'en percutant le sol. L'explosion normale, à basse altitude, de l'ogive à fragmentation (bannie par les pays civilisés) aurait tué tout être humain dans un diamètre de 400 m. L'erreur circulaire probable de 150 m (pour le modèle en service en ex-Ukraine), et l'absence de grandes concentrations blindées étrangères dans les banlieues fidèles à la constitution ukrainienne d'avant le coup d'état de février, suggèrent que le but de "l'opération anti-terroriste", comme l'appellent les médias des pays de l'OTAN, est au contraire de terroriser (en la massacrant aveuglément) la population civile.
 
Si c'était la résistance qui avait tiré ne serait-ce qu'un obus de mortier sur Kiev, elle serait déjà soumise aux bombardements intensifs de l'OTAN...

Aucun commentaire:

ces mercenaires français rappelés du Levant

La presse française diffuse depuis quelques semaines une campagne de communication criminelle. La profusion et la simultanéité de la paru...