dimanche 15 décembre 2013

compte bancaire pour tous

L'intention, proclamée par le Parlement Européen jeudi 12 décembre, de doter d'un compte bancaire tout résident de l'Union Européenne, coïncide avec le projet israélien d'un pays sans monnaie, l'ouverture récente des bureaux de poste "sans cash" en Suisse, et la multiplication des Monéo et autres systèmes de paiement par téléphone portable etc. A terme on veut bannir la monnaie fiduciaire (papier), sous les prétextes de commodité et de lutte contre la fraude fiscale. La vérité est que l'on ne souhaite pas renouveler l'expérience (et la dépense) des Etats-Unis qui se sont trouvés à court de coton au début de l'accélération de leur programme d'impression monétaire, il y a une dizaine d'années.
 
L'impression monétaire à outrance, puis l'hyperinflation inévitable, seront électroniques.
 
Mais cela facilitera aussi tous les changements ultérieurs de dénomination de monnaie, qu'il s'agisse d'étendre le zeuro à de nouveaux pays de l'Union ou au contraire de recréer des monnaies nationales... voire de faire payer aux Européens un sauvetage du dollar par une prétendue fusion ("ameuro") qui sera en fait une admission des Etats-Unis dans le zeuro sans le respect d'aucun critère de convergence.

Aucun commentaire:

ces mercenaires français rappelés du Levant

La presse française diffuse depuis quelques semaines une campagne de communication criminelle. La profusion et la simultanéité de la paru...