mercredi 3 décembre 2014

pathétique cabinet mercenaire

Qu'un régime, certes arrivé par un coup d'état mais ensuite auto-régularisé par une parodie électorale dictée aux figurants par des tontons macoutes armés, et généreusement subventionné à bout de bras par des millions de contribuables malgré eux du monde riche, en soit réduit à soudoyer des proto-politiciens étrangers de bas étage (dont certains recherchés par la justice de leur pays voire par Interpol) pour exercer un gouvernement soi-disant indépendant, en dit long sur la décrépitude des ressources humaines d'un pays se réclamant pourtant de 45 millions d'habitants (dont 35 millions de prétendus sujets en faisant abstraction des prétendus occupants et des déjà expulsés), ainsi que sur le degré de support, et d'aspiration au service public, que ce régime peut escompter de la part d'une population au sein de laquelle il devrait quand même être possible de trouver au moins une dizaine d'individus compétents de carrure ministérielle. Mais en ex-Ukraine le mercenariat est tenu en haute estime et peut donc conduire aux plus hautes responsabilités...

Aucun commentaire:

pas de panique dans les brigades territoriales

Il ne faut pas confondre un grade, qu'il soit universitaire, militaire ou civil, avec un titre de courtoisie ou de complaisance.  ...